La Maison Millas x La Maison Vimond


La Maison Millas x La Maison Vimond
La Maison Millas x La Maison Vimond


L’histoire de Millas


L’aventure a débuté en 1995 dans une grange nommée Millas située dans les monts de Lacaune, au coeur du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc. Formé dans l’hôtellerie et la restauration, détentrice d’un diplôme de monitrice éducatrice, Akim et Marie-Hélène Zerouali ont commencé par revendre leurs charcuteries sur les marchés des environs.

C’est dans les années 2000 qu’ils ont, tout deux, décidé de fabriquer leurs propres charcuteries sous le nom Millas. Cette marque s’inscrit dans une démarche qualitative, respectueuse de l’environnement et soucieuse de perpétuer les traditions ancestrales de la région.

Aujourd’hui la Maison Millas dispose d’un atelier de fabrication, d’un point de vente à Moulin-Mage, d’une loge au marché couvert d’Albi et sans oublier d’une équipe passionnée.


Un savoir-faire unique


"Nous fabriquons aujourd’hui la totalité des produits soit près de 65 références. Nous sommes soucieux de leur qualité et pour ce faire, nous nous sommes tournés vers nos anciens. Notre avenir est dans notre passé. Tous nos produits sont élaborés en respectant les recettes traditionnelles et ancestrales de notre région.

Pour apporter notre pierre à ce lointain patrimoine d’authenticité, nous avons voulu aller plus loin. En créant avec des éleveurs Aveyronnais et Tarnais une filière de porcs élevés sur paille. Celle-ci nous inscrit Nous nous inscrivons ainsi dans une démarche qualitative et environnementale saine et ceux ce dans le respect des conditions de bien-être des animaux (en savoir plus concernant nos élevages)."

Marie-Hélène

et Akim

Un séchage naturel

Toutes les salaisons Millas sèchent à l’air pur des Monts de Lacaune. Le séchoir de la charcuterie est disposé sur un axe Est-Ouest, il reçoit les vents de l’est, de l’ouest et du nord. En fonction de la dominante des vents, les panneaux des volets sont plus ou moins inclinés afin d’assurer une hygrométrie optimale. On ne plaisante pas avec le vent.! Trop de vent du nord déshydratera le produit, trop de vent d’ouest l’empêchera de sécher.

Au séchoir, les jambons sont conservés au minimum un an, tandis que les saucisses y séjournent entre trois et six mois. Signe d’un bon séchoir : la flore, recouvre les saucisses et saucissons. Cette moisissure noble légèrement bleutée est le signe de bons produits.


Des produits de qualité

" Nous portons une attention toute particulière à la qualité de nos cochons qui constituent notre matière première, ainsi qu’au respect des recettes traditionnelles de notre région qui ont façonnées notre passion du métier et notre intransigeance pour la qualité.

Nous élaborons toutes nos charcuteries avec des produits frais tels que des oeufs de première qualité pour nos bougnettes et nos melsats, du poivre de Sarawak (Malaisie) que nous recevons en grain, des légumes frais (oignons, carottes, poireau, etc), du Roquefort “Le Vieux Berger”, cave artisanale servant les plus grandes tables, pour l’élaboration de la saucisse et du pâté au roquefort, du pain frais pour la fabrication des boudins, melsats et bougnettes, du piment d’Espelette AOP ainsi que du sel salin du midi. Ces produits mariés à nos charcuteries leurs confèrent une saveur unique."

Marie-Hélène

et Akim


Une équipe passionnée et à votre service

Les produits Millas ne seraient rien sans le savoir-faire des employés qui oeuvrent chaque jours pour retranscrire, lors de la fabrication, lors du service, cette démarche qualité. Ces employés, issus de la région, partagent cette passion et cette exigence pour des salaisons de qualité.


Producteur Artisan de Qualité au Collège Culinaire de France

"Depuis 2016, nous appartenons au collège culinaire de France en tant que Producteur Artisan de Qualité. Ce collège est présidé par les plus grands chefs étoilés (Alain ducasse, Yannick Alleno, Gilles Goujon, etc). L’Appellation est un mouvement militant qui rassemble celles et ceux qui s’engagent à incarner et promouvoir collectivement leur passion pour la transmission et l’avenir du patrimoine culinaire artisanal."

Marie-Hélène

et Akim


Un processus de fabrication artisanal

"L’ensemble de nos produits sont fabriqués artisanalement dans notre charcuterie selon les recettes héritées de nos anciens.

Dans notre filière, nous possédons tous les maillons de la chaîne, en partant de l’élevage, en passant par la découpe et la fabrication jusqu’à la vente. Ainsi, nous valorisons toutes pièces du cochon et nous évitons le gaspillage : dans le cochon tout est bon ! Nous fabriquons plus de 70 références produits : Jambons secs, jambon cuit, saucisses, saucissons, pâtés, boudins, bougnettes, melsats, etc ..."

Marie-Hélène

et Akim


Un terroir unique pour l’élaboration de nos salaisons

"Notre maison est située sur les hauteurs des Monts de Lacaune dans le Tarn. À la confluence de trois climats, les Monts de Lacaune culminant à 800 mètres d’altitude, bénéficient d’une localisation idéale. De l’action commune d’un climat océanique humide, d'un climat méditerranéen chaud et d'un climat montagnard sec et frais naît l’hygrométrie parfaite offrant un séchage unique à nos salaisons. Toutes nos salaisons sont affinées à l’air libre dans nos séchoirs naturels."

Marie-Hélène

et Akim


Un pays de salaisons

À la confluence de trois climats, les Monts de Lacaune culminant à 800 m d’altitude, bénéficient d’une localisation idéale. De l’action commune d’un climat océanique humide, d'un climat méditerranée chaud et d'un climat montagnard sec et frais naît l’hygrométrie parfaite offrant un séchage unique aux salaisons Millas.

Plus de 30 entreprises sont regroupées sur les monts de Lacaune. Ces entreprises, souvent centenaires, ont su transmettre leur savoir-faire traditionnel local de génération en génération. Au fil du temps, la tradition s’est perpétuée et s’est développée.


Un pays de menhirs

Cette pierre longue et dressée représente le corps humain dans sa totalité sur la face antérieure et sur la face postérieure sculpté en bas-relief et parfois gravé. Isolée, alignée sur un axe rectiligne ou dressée en cercles, le menhir marque un lieu, un souvenir, un hommage, ou une vénération.

Les menhirs, comme les tombes mégalithes, font partie des grands décors de cérémonie en souvenir des ancêtres. Sur la route de Saint-Sernin-sur-Rance vers Lacaune, le village de Saint-Crépin abrite dans une petite salle de l’ancien presbytère une collection d’une dizaine de statues-menhirs.

Datées du chalcolithique, ces statues sont l’œuvre de populations qui vivaient sur les monts de Lacaune et dans les environs (Aveyron, Tarn, Hérault).Ces pierras plantadas ou pierres plantées sont très nombreuses dans les Causses.


La race Lacaune

C’est un sacré paradoxe. Lacaune a beau être connue pour ses jambons et autres salaisons, la ville est aussi célèbre pour sa brebis … Lacaune a donné son nom à une race de brebis, la première de France en nombre de têtes, près de 760 000 en brebis lait. Et pas n’importe laquelle, puisque la brebis Lacaune donne son lait au Roquefort. Le roi des fromages fait d’ailleurs vivre une bonne partie du sud-Aveyron si proche de Moulin Mage.


Le cochon Apalhat

L’Apalhat (élevé sur de la paille en Occitan) est le nom de la filière que nous avons créée en 1999 avec nos trois éleveurs de porcs locaux dans le Tarn et l’Aveyron, André, Jacques et le couple Carole et Dominique.

Cette filière repose sur un cahier des charges strict en qualité : des porcs élevés sur de la paille dans de bonnes conditions, nourris avec des céréales garantis sans OGM. Les cochons sont élevés jusqu’à maturité afin d’obtenir une viande mure et gouteuse.


Des conditions et un processus d’élevage unique

C’est triste mais c’est ainsi. Les cochons standards qui constituent 98% de la production consommée vivent le plus souvent dans le noir. Entassés dans des enclos sur caillebotis. Rien à voir avec le cochon Apalhat (élevé sur de la paille en Occitan) qui prospère sur une lisière de paille, régulièrement renouvelée, dans une porcherie spacieuse ouverte à l’air libre. «Les cochons adorent la paille, ils la mangent dès qu’on leur en donne, ensuite elle leur sert de litière et les tient au chaud durant l’hiver.» André Pages éleveur à Saint-Sever dans l’Aveyron. Le bien-être de nos cochons est garanti.

Concernant le processus d’élevage, les cochons Apalhat bénéficient d’une longue période d’engraissement. En effet, ils ne sont pas abattus avant huit mois d’âge et avant d’atteindre un poids vif de 140 kg leur conférant ainsi une viande tendre et persillée.


Une alimentation saine

"La qualité de nos charcuteries ne peut exister sans la bonne alimentation de nos cochons. C’est pour cela que nous avons mis en place en 2000, avec nos éleveurs locaux, un cahier des charges strict permettant ainsi d’assurer une alimentation saine à nos cochons. Celle-ci est constituée de matières premières nobles, essentiellement de céréales, en l’absence de farine de viande, de farine de poissons, de graisse animale, d’antibiotiques et d’OGM."

Marie-Hélène

et Akim


Des éleveurs locaux

Les cochons Apalhat sont élevés par trois éleveurs locaux situés dans l'Aveyron et dans le Tarn à moins de 30km de notre atelier de fabrication. Nos éleveurs travaillent dans les règles de la tradition, dans le respect de l’environnement ainsi que dans le respect des conditions de bien-être des animaux.

Aux termes du cycle d’élevage, c’est l’éleveur qui transporte lui-même ses cochons à l’abattoir de Lacaune dans le Tarn à seulement quelques kilomètres de son exploitation. Ce qui permet aux cochons de ne pas stresser. Un gros stress peut avoir de mauvaises répercussions sur la qualité de la viande et mettre à néant le travail de l’éleveur.

L’élevage des cochons Apalhat exige plus travail pour nos éleveurs que s’il s’agissait de cochons standard mais cela leur permet, en contrepartie, de mieux valoriser leur production. En effet, nous nous engageons à ce que nos éleveurs ne soient pas dépendants des cours du porc standard.


"Travailler le porc standard, c’est invivable avec des prix de marché en dents-de-scie et des crises de plus en plus rapprochées où le prix de revient est largement inférieur au prix de vente."

André Pages éleveur à Saint-Sever dans l’Aveyron

Une viande de qualité

"Le fait de travailler exclusivement avec des éleveurs locaux soucieux de la qualité et du bien-être de leurs élevages, nous permet de nous approvisionner de porcs ayant une chair quasiment rouge, une viande persillée, savoureuse et colorée, avec le gras nécessaire pour donner un goût unique à nos charcuteries."

Marie-Hélène

et Akim







La Maison Millas x La Maison Vimond

Y'a pas qu'Alain Ducasse, ou Cyril Lignac qui craque pour Millas. Nous sommes très fier de travailler avec eux et de vous proposez leurs créations..

Fromagerie + Crèmerie + Charcuterie + Epicerie Fine + Glace + Cave
Maison Vimond Maison Gourmande
Malakoff  France